Le vieil homme et moi – Luca Tahtieazym

le vieil homme et moi

Titre : Le vieil homme et moi

Auteur : Luca Tahtieazym

 

Résumé :

Quand un vieil homme bougon et solitaire s’installe en face de chez eux avec sa grande gueule et ses bouteilles de muscadet, Charlotte et son fils Valentin, poussés au bord de la rupture par une succession d’embûches, voient leur existence bouleversée.

Entre l’ours mal léché au grand cœur et ses voisins, une amitié aussi forte qu’inattendue va se tisser, leur prouvant à tous que rien n’est jamais écrit et que le bonheur appartient aussi à ceux qui n’y croient plus.

Notre avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteur Luca Tahtieazym pour sa confiance lors de ce service presse.

D’habitude, j’ai toujours peur de découvrir un auteur qui sort de son genre de prédilection mais quand Luca m’a indiqué qu’il tentait un autre genre, j’avais hâte de le découvrir.

Et alors là, quel étonnement ! Le vieil homme et moi c’est vraiment pour moi un roman à ne pas louper, vous ne pouvez passer à côté d’une aussi belle découverte humaine.

Pour ma part, ce roman m’a encore plus bouleversée que les autres. Dans ses thrillers, il a l’habitude de nous tenir en haleine en nous faisant peur alors que dans son dernier roman il nous tient en haleine avec douceur, avec gentillesse, avec reconnaissance.

Bien sûr, Luca ne peut pas oublier ses premiers amours et il distille des éléments qui sont chers à son cœur comme le marais poitevin par exemple.

Et puis, même si ce roman se rapproche plus d’un feel good et encore, je peux vous dire que pour une fois, il a préparé un mélange tellement bien dosé que je ne sais pas dans quelle catégorie le mettre.

Ce roman c’est la rencontre improbable entre des êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer et qui au fil de notre lecture vont se découvrir, s’apprivoiser et s’apprécier. Moi je les ai tellement trouvé attachants, avec leurs différentes forces de caractères, ils sont éblouissants de sincérité.

Alors bravo Luca, cette sortie de ta zone de confort est une pleine réussite. Même si j’apprécie tous tes romans, celui-ci restera un livre à part, qui restera longuement gravé en moi.

So what – Lou Marceau

so what

Titre : So what

Auteure : Lou Marceau

 

Résumé :

Et si son amour de vacances devenait l’homme de sa vie ?
Quelle meilleure façon, pour se remettre d’une rupture pénible, que de partir dans un hôtel-club, tout confort, au soleil, avec ses meilleures amies ?
Alexandra pense que cela ne peut lui faire que du bien. Il est temps qu’elle pense de nouveau à elle, qu’elle s’amuse et fasse la fête. Au diable la morosité !
Cela tombe bien, ses amies sont toutes plus drôles et déjantées les unes que les autres et dès leur arrivée dans leur petit paradis, elles repèrent un spécimen masculin tout à fait admirable.
Leandro, venu pour se reposer, est là incognito.
Il ne cherche pas vraiment à avoir une liaison pendant ses vacances. Alexandra encore moins.
Mais le soleil, les cocktails, les amies d’Alexandra et la persévérance du beau Brésilien… tout conspire à les rapprocher. Quel mal cela pourrait-il faire ? Ce n’est qu’un amour de vacances. Et puis, peu importe qu’il soit plus jeune qu’elle… Non ?

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier mon amie Lydie Barbosa pour sa délicate attention lors de mon anniversaire.

Cela fait une semaine que la rentrée s’est profilée dans votre quotidien et vous voudriez déjà retourner en vacances ? Ne bougez pas, j’ai ce qu’il vous faut : un livre à emporter partout avec vous et qui va réveiller vos envies de ….lire…mais pas que.

Adeptes des romances un peu caliente, ne passez pas à côté de cette pépite. Tout est réuni pour passer un super bon moment de détente. Installez-vous, prenez un mojito et dégustez le (le livre autant que le mojito). Venez découvrir la sublime histoire d’Alexandra et Leandro qui va vous laisser plein de papillons dans le ventre après votre lecture.

Pourtant on ne peut pas dire que ça avait commencé sous les meilleurs auspices. Même si elle est en vacances avec ses amies, Alexandra apparait dès le départ comme une personne un peu bougon qui ne compte pas passer sa semaine dans le club à se lever des mecs à tour de bras comme certaines de ses copines. Mais ça, c’est sans compter sur l’arrivée du beau et jeune Léandro qui va envouter son monde d’un coup de baguette magique.

A partir de ce moment-là, les voiles tombent, les corps se réchauffent et se rapprochent dangereusement.

Une romance que je conseille à tous les adeptes du genre. L’auteure nous pimente son histoire tout en douceur et fait monter la température d’un cran.

Une très belle découverte pour ma part.

Voyeurisme 2020 – collectif d’auteurs

voyeurisme 2020

Titre : Voyeurisme

Auteur : Collectif d’auteurs

Editeur : Evidence Editions (collection indécente)

 

Résumé :

Quand la soie glisse sur une jambe galbée, qu’elle enveloppe d’un fin filet noir, une silhouette inconnue, nous laissant partager un moment intime, cela fait de nous des privilégiés.
Derrière les murs, à travers une petite serrure, on peut voir des choses très érotiques chez des inconnus.

Oserez-vous rester jusqu’au bout ?

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier Evidence Editions pour leur confiance lors de ce service presse.

Hummmm, quel recueil délicieux ! Six nouvelles toutes bien différentes mais avec des sujets communs : le plaisir, la découverte des corps et bien sur le côté voyeur de chacun.

Que ce soit l’arrivée d’une nouvelle bonne, un mari qui se met à bricoler d’une drôle de manière, une salle de sport dont les vestiaires se transforme en un cocon sexuel, tout est bon pour développer votre esprit voyeur.

A la dérobée ou cachée derrière une porte, ou même dissimulée dans une pièce attenante, vous pourrez découvrir un monde sensuel qui s’offre à vous, où les protagonistes de chaque histoire n’ont pas froid aux yeux et ont des envies bien arrêtées : celle de se faire plaisir et de donner du plaisir.

Toutes les nouvelles sont empreintes de beaucoup d’érotisme et vous passerez des moments très charnels avec votre lecture.

Ce recueil se dévore avec gourmandise, et même on en redemande encore…

Love séduction ronde et sexy – Jenna Ric’s

love seduction ronde et sexy

Titre : Love séduction : Ronde et sexy T1.

Auteure : Jenna Ric’s

Editeur : Evidence Editions

 

Résumé :

Pour Jordanna son quotidien se cantonne à ceux qu’elle aime : ses meilleures amies, Laura et Manuela, son boulot, ses plans culs et surtout, à gérer sa vie comme elle l’entend avec son lot de complications.

Mais ça c’était avant son arrivée à lui. C’était avant qu’il ne lui fasse découvrir la vie et l’amour sous de nouvelle facette, c’était avant qu’il ne se faufile dans son cœur.

Lui, c’est Damien et sans qu’elle ne s’en rende compte, et d’un simple échange de clé, il a changé sa vie…

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier Evidence Editions pour leur confiance lors de ce service presse.

Premier livre d’une longue série à mon avis, ce roman s’inscrit dans un nouveau genre : body positive. En effet, à l’inverse de nombreux personnages de romances, la protagoniste Johanna, ni ses amies d’ailleurs ne sortent d’un magazine photoshopé.

Et non, au contraire même, elles ont des formes et elles en sont plutôt fières, elles en jouent même, quitte à passer pour de sacrés allumeuses car vous allez voir elles n’ont pas froid aux yeux et ça fait du bien.

Loin des clichés des mensurations parfaites, on se met tout de suite dans la peau des personnages principaux auxquels on s’identifie immédiatement et c’est ce qui est très rare. On a d’habitude plutôt tendance à rêver de devenir comme la sublime naïade qui s’allonge sur sa serviette de plage mais là l’aplomb de Johanna et de ses amies va vite vous réchauffer le cœur.

Johanna a une libido intense et complètement assumée, elle ne veut pas s’emmerder d’un mec et celui qui n’a pas compris son mode de fonctionnement va s’y casser les dents car elle ne fait pas dans la dentelle.

Accompagnée de ses deux meilleures amies, ses journées et ses nuits sont bien remplies jusqu’au jour où le diable incarné rentre dans sa vie en la personne de Damien et qu’il balaye en un instant toutes les barrières qu’elle avait érigées autour d’elle.

Une romance captivante comme je les aime où les caractères électriques et électrisants de notre couple infernal va à mon envie vous donner quelques petites sueurs.

Une belle dose d’érotisme saupoudrée sur ce roman et vous obtenez un livre que vous ne voudrez plus lâcher.

En plus, le nouveau format papier de la collection Enaé s’emmène partout, vous n’avez plus aucune excuse.

 

Le jour où je t’ai rencontré – Lily B francis

le jour où je t'ai rencontré

Titre : Le jour où je t’ai rencontré.

Auteure : Lily B Francis

 

Résumé :

On ne devrait jamais passer sa vie d’adulte à se remettre de son enfance.
De cela Jossy en est certaine. Jeune fille dure et obstinée, enfermée dans sa carapace qui ressemble à une prison, incapable d’accorder sa confiance ou son amour, elle travaille depuis trois ans avec Bobby, un homme qu’elle prend de haut, qu’elle rejette au loin pour tout ce qu’il représente : l’amour et la famille.
Mais lorsqu’elle apprend son transfert dans un autre service, elle réalise la place qu’il a prise dans sa vie.
« Le jour où je t’ai rencontré » présente trois moments de leur vie pour apprendre à se connaître, à communiquer, à cicatriser et enfin à aimer.

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Lily B Francis  pour sa confiance lors de ce service presse.

Comme à son accoutumée, l’auteure nous transporte dans sa bulle où elle nous raconte une nouvelle histoire. Cette fois-ci, Lily B Francis a voulu partir sur un sujet, encore une fois très dur : les cicatrices du passé et surtout celle de l’enfance.

Déjà à la lecture du résumé, on sait que ce roman va être poignant, qu’il va une fois de plus venir titiller notre inconscient et faire que le lecteur se sente protagoniste de l’histoire.

Car oui il faut bien l’avouer, quel adulte aujourd’hui ne garde pas de trace de son enfance dans sa vie de tous les jours ? Nous sommes certes tous différents avec notre propre identité, nos propres failles, nos propres cicatrices mais pour beaucoup elles proviennent de cette période, qui normalement devrait être si douce : l’enfance.

Jossy en est la parfaite illustration : derrière son caractère fort de jeune carriériste, se cache en réalité une petite fille qui a été blessé, qui s’est sentie trahie mais qui s’est reconstruite à travers une carapace insondable.

Jusqu’au jour où elle le rencontre, cet homme qui pourtant fait partie de son cercle professionnel depuis quelques années et qu’elle déteste à tout point de vue. Mais le déteste-t-elle tant que ça ? Ou n’est-ce pas plutôt la peur d’être encore trahie, blessée, bafouée dans sa vie d’adulte comme elle l’a été plus jeune ?

L’auteure nous transporte dans un dédale de sentiments, une mise à nu pour mieux se reconstruire, essayer de laisser son passé de côté et refaire confiance en l’être humain.

Une fois de plus j’ai voyagé avec les personnages de Lily B Francis comme on regarde le film de sa vie. Chaque moment de lecture passé dans ses romans nous rappellent forcément un moment de la nôtre, agréable ou non, auquel on repense ou que l’on aimerait oublier.

Avec une plume toujours très fluide, ce livre est un roman que je nomme « guimauve », qui fait du bien au cœur et qui cicatrise les plaies de l’âme.

Merci à toi Lily pour ce beau roman et continuer à nous ravir de tes écrits.

Rumeurs – Sébastien Theveny

rumeurs

Titre : Rumeurs

Auteur : Sébastien theveny

 

Résumé :

Quand les rumeurs tuent…
Rémi Bainville, écrivain en mal d’inspiration, s’installe dans un petit bourg proche de Deauville.
La découverte d’un drame vieux de cinq ans, la mort mystérieuse du jeune jockey Alban Gaillard, va lui insuffler l’espoir de vaincre enfin la page blanche.
Mais il apprendra qu’on ne déterre pas aussi impunément la mémoire des défunts, car les vivants ne l’entendent pas toujours de cette oreille…
Trahisons, faux-semblants, menaces, jeux de pouvoir et d’argent, rumeurs malsaines… un cocktail qui resurgit au galop alors que l’écrivain s’entête à découvrir la vérité sur la mort du jockey, cet Alban qui avait tout pour lui…

L’écrivain a-t-il le droit de dévoiler la sinistre vérité pour parvenir, enfin, à produire un best-seller ?

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteur Sébastien théveny  pour sa confiance lors de ce service presse.

Premier livre que je lis de cet auteur, j’ai été agréablement surpris par son style très posé. A la lecture du résumé, le monde de l’hippisme n’a fait qu’accroitre mon envie de découvrir le reste du roman et je n’ai pas été déçue, bien au contraire.

L’auteur ne passe pas par quatre chemins et nous sommes tout de suite plongés dans une enquête un peu obscure, comme si on ressortait un cadavre du placard après de longues années. L’écrivain Rémi Blainville, protagoniste principal de cette histoire pense avoir trouvé en cette enquête, la solution au terrible syndrome de la page blanche et il ne va pas être au bout de ces surprises.

Avec une trame savamment menée, des personnages principaux et secondaires que l’on décortique au fur et à mesure de notre lecture, l’auteur nous entraine dans une intrigue assez époustouflante et des rebondissements à vous faire perdre haleine.

Tel le plateau d’un échiquier, l’auteur avance ses pions un par un, construit son puzzle autour des non-dits et des rumeurs, celles qui détruisent les gens, les amitiés, les amours et parfois même tout espoir. A travers ce roman, Rémi Blainville va découvrir aussi la noirceur humaine, celle qui accompagne toutes les rumeurs et il va certainement regretter d’avoir déterré un tel secret.

Eh oui, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire et dans ces milieux où l’argent coule à flots, il est parfois préférable de se taire plutôt que de vouloir faire éclater cette vérité qui vous foudroie.

Car oui je l’avoue, Sébastien Theveny a réussi avec brio à m’embarquer dans son univers et la fin m’a estomaquée.

Pour tout vous dire, j’ai même relu quelques passages pour être sûre que j’avais bien compris tellement j’étais sidérée par ce final.

Alors si vous aussi vous aimez les intrigues haletantes, venez embarquer avec nous et venez découvrir ses RUMEURS…

L’éducateur – Bonus John & Marie – Lola T

l educateur bonus

Titre : L’éducateur – bonus – John & Marie

Auteure : Lola T. Auteur

Editeur : Editions Elixyria

 

 

Résumé :

Depuis que Marie est devenue la duchesse Mac Arthur, son existence est particulièrement mouvementée, et pas uniquement pour le meilleur.

Quant à son mari, autoritaire et intransigeant, il va devoir faire face à un destin des plus inattendus. Entre souffrances, traditions, passion et espoir, l’éducateur vous entraîne de nouveau dans ce monde sombre et inquiétant.

Il faut parfois connaître le pire, pour apprécier la valeur de l’avenir.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteure Lola T et les Editions Elixyria pour leur confiance lors de ce service presse.

Quel bonheur de retrouver John & Marie dans la suite de leur histoire ! Si vous vous souvenez bien, j’avais déjà eu un coup de cœur pour le premier tome mais je dois dire que ce tome bonus nous réserve, lui aussi de belles surprises.

Même s’il est beaucoup plus sombre, nous rentrons plus dans la psychologie des personnages, nous apprenons à mieux les connaitre, à mieux les appréhender, mais aussi pour certains à mieux les détester.

Et comme à son habitude, Lola T nous transporte dans des émotions hors du commun, elle nous ravit avec sa plume tantôt érotique, tantôt vampirique qu’elle adore manier.

Elle joue avec son lectorat comme un musicien jouerait une partition : les montagnes russes sont bien présentes dans ce nouveau tome et elle nous entraine avec elle dans une cavalcade de rebondissements.

Si vous adorez les histoires de vampire, ce tome en regorge et c’est ce qui donne cette noirceur que j’ai tant adoré.

Tout en finesse mais aussi tout en détail, Lola T nous transporte dans son monde d’où on n’a aucune envie d’en ressortir.

Catalina – Allison Beauger

catalina

Titre : Catalina

Auteure : Allison B. Auteure

 

Résumé :

Elle

Enfermée dans la solitude depuis la disparition de mes parents, je tente d’effacer les souvenirs atroces de ce macabre assassinat. J’ai grandi dans la foi. J’ai trouvé un certain apaisement dans la religion chrétienne. Pratiquante assidue, je me rends quotidiennement à l’église de mon quartier. C’est dans ce lieu sacré que j’ai rencontré un homme aussi mystérieux qu’intrigant. Ma famille était étroitement liée à un puissant cartel. Il m’est impossible d’échapper à mon passé, mon destin est désormais scellé…

Lui

Ils m’ont brisé en ôtant la vie de celle que j’aimais.

J’ai accepté cette mission dans le but de me rapprocher de mon ennemi. Je veux détruire leur existence comme ils l’ont fait avec la mienne.

Elle n’était qu’un numéro de dossier, désormais, je donnerais ma vie pour elle…

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure pour sa confiance lors de ce service presse.

Une couverture magnifique, un résumé intriguant, il ne m’en fallait pas plus pour me laisser tenter par ce nouveau roman d’Allison que je suis maintenant depuis quelques temps.

Et comme pour ses autres romans, je ne suis pas du tout déçue de ma découverte. Au contraire même, je dois dire que je suis agréablement surprise. En effet, la plume de l’auteure prend de l’assurance à chaque roman et le genre qu’elle a décidé d’écrire n’est pas si simple que cela.

Mais je trouve qu’elle amène son lectorat où elle veut et avec son dernier roman, elle ne déroge pas à cette règle.

Elle nous plonge dans un roman plus sombre, mélangeant mafia et romance avec grande réussite. Elle transporte son lectorat dans une romance plein de rebondissements où les failles de chaque personnage vont être mises à nu au fil de notre lecture. Mais ne vous fiez pas aux apparences, vous pourriez être surpris par la confiance que vous avez mis sur certains personnages (je n’en dis pas plus pour ne pas vous spolier).

Au début de ma lecture, je ne vous cache pas que j’avais un peu peur que l’âge de Catalina m’empêche de m’approprier l’histoire mais son passé, son tempérament et sa force de caractère m’ont complètement fait oublier ce détail.

Alors si vous voulez découvrir Allison Beauger dans un genre plus sombre, allez vite découvrir Catalina, vous n’allez pas être déçus.

Une soirée particulière – Vince Do

une soirée particulière

Titre : Une soirée particulière

Auteur : Vince DO

 

Ce livre est réservé à un public majeur averti

 

Résumé :

Une soirée particulière, où se mêlent amour, sexe, domination, soumission, jeux, découvertes…Plongez dans un monde de débauche et de luxure. Laissez-vous entraîner dans cette soirée que vous ne pourrez quitter. Une simple soirée qui aurait pu le rester si l’auteur l’avait souhaité.

Mon avis :

Je connais pourtant l’auteur depuis quelques temps maintenant mais je n’avais pas eu encore le temps de le lire. De l’appréhension, de la peur peut-être je dois bien l’avouer ? Comment un homme allait-il décrire ce type de soirée ? Ne serait-il pas trop crû dans ses mots employés, n’irait-il pas trop loin dans ses descriptions ?

Je décidais de passer outre toutes ces interrogations et me plongeais dans ce roman d’un peu moins de deux cents pages. Deux jours passèrent ou plutôt deux nuits et le mot FIN apparut sous mes doigts.

J’étais déçue, très déçue, comment pouvait-on nous laisser comme ça ?  Je voulais que la soirée continue et ne s’arrête jamais.

A aucun moment je n’ai  été choquée, après ce sont des livres au public averti je vous l’accorde mais c’est écrit avec une sensibilité masculine hors pair. Même avec des descriptions assez dures parfois, l’auteur arrive à y mettre une certaine once de douceur que nous n’avons pas l’habitude d’avoir dans ce type de lecture.

L’auteur nous entraine dans son monde, nous le faire découvrir avec ses us et coutumes. Il nous fait vivre le temps d’une soirée le lâcher prise de sa soumise, sa dévotion entière et ce lien si particulier qui les unit. Mais il nous plonge aussi dans la découverte par des plus novices de ce monde où le plaisir règne voire même une redécouverte pour certains.

Venez passer une soirée avec tous ses protagonistes qui ont mis de côté leurs soucis quotidiens pour vivre un moment particulier sans se soucier du quand dira t on et où le maître des lieux dirige ses invités tel un chef d’orchestre.

My mysterious protector – Nadège Filion

my mysterious protector

Titre : Mysterious protector

Auteure : Nadège Filion

Editeur : Evidence Editions

 

Résumé :

Le monde de Sarah s’est écroulé depuis qu’on a retrouvé le cadavre de son frère, Ethan, dans le lac derrière chez elle.

Les enquêteurs en ont déduit que c’était un bête accident. Alors qu’elle sombre dans la dépression, un mystérieux inconnu débarque et lui annonce qu’Ethan était un agent secret et que sa dernière mission a mal tourné.

La mafia russe aurait envoyé un tueur à gages pour lui régler son compte, et elle est devenue la cible numéro un des ennemis de son frère.

Obligée de fuir, elle n’a d’autre choix que de faire confiance à ce mystérieux protecteur.

Entre attirance, amitié, vengeance et trahison, le danger rôde à chaque instant…

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier Evidence Editions pour leur confiance lors de ce service presse.

Premier livre que je lis de cette auteure, après la surprise de quelques expressions canadiennes auxquelles je me suis vite faite, j’ai dévoré ce roman.

Inscrit dans leur nouvelle collection Enaé, ce livre est un savant mélange de rebondissements et d’érotisme. L’auteure a su savamment mélanger ces deux genres et vous allez passer quelques moments très électriques tant en tension sexuelle qu’en tension humaine.

Les personnages principaux ont fort caractère et la rencontre entre Darel et Sarah va faire quelques étincelles. Eh oui elle a du tempérament cette petite et ne compte pas se faire marcher sur les pieds.

L’auteure nous entraine dans une course poursuite contre la mafia russe sans nous laisser le temps de reprendre notre souffle, elle veut que l’on s’abreuve de cette tension qui règne entre les gens et elle nous tient en haleine tout au long de notre lecture.

A petites dose parsemée par ci par là, on découvre une attirance qui se développe au fil des pages, nos protagonistes jouent souvent au jeu du chat et de la souris et ça donne quelques répliques bien comiques.

Nadège Filion garde ce rythme effréné tout au long de son roman, sans nous laisser beaucoup de répit mais c’est aussi ce qui fait que l’on s’attache autant au mystérieux protector qu’à Sarah.

Avec chacun leurs failles, leurs passés, ils vont essayer de se faire confiance à leur manière et d’échapper à leurs ennemis.

Pour moi, ce roman est une réussite totale que je conseille à chaque amateur du genre.