Le voleur d’âmes – Jean Dardi

Titre : Le voleur d’âmes

Auteur : Jean Dardi

Editeur : Inceptio Editions

Résumé :

Onze disparitions de fillettes. Aucun indice. Il n’en fallait pas plus pour réveiller la psychose parmi les habitants. On se regarde désormais en chien de faïence, on se soupçonne, on se dénonce…

Le jour où un douzième corps est retrouvé, les gendarmes demeurent pétrifiés d’effroi à la lecture du rapport d’autopsie.

En désespoir de cause, on dépêche sur place le commandant de police Stéphanie Derochelle, alias « La Louve » – membre d’une nouvelle unité de police spécialement créée pour ce type d’affaires insolubles.

Alors que les disparitions se poursuivent, parviendra-t-elle à dénouer enfin les fils de l’énigme ?

Notre avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteur Jean Tardi et Ophélie d’Inceptio Editions pour leur confiance lors de ce service presse.

Glaçant d’effroi ! Je trouve que cela résume à la perfection mon état à la fin de ma lecture.

Premier livre que je lis de cet auteur, sa plume m’a transportée du début jusqu’à la fin.

L’intrigue est ficelée d’une main de maître et le final tellement perturbant que vous n’en croirez pas vos yeux.

Un sujet très délicat à aborder avec la disparition de jeunes fillettes où les descriptions de leurs sévices pourront vous faire froid dans le dos.

Amateur de sensations fortes, vous allez vous régaler, pour les autres, passez votre chemin, l’auteur envoie du lourd et il nous présente l’âme humaine dans le pire de ses immondices.

Un personnage principal époustouflant en la personne du commandant de police Derochelle, que tout le monde surnomme « la louve ». Et je peux vous dire qu’elle porte son nom à merveille.

N’ayant ni règle, ni code de bonne conduite, elle prendra tous les risques pour élucider cette enquête qui provoque un certain émoi dans la région. Toucher aux enfants d’une ville, c’est comme profaner l’humanité toute entière.

Un thriller palpitant, qui ne nous laissera aucun répit pour reprendre notre souffle, une cavalcade dans la noirceur de la psychologie humaine que je recommande les yeux fermés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s