Olivia Kincaid T1 – Call me Livia – Hélène Caruso

call me livia

Titre : Olivia Kincaid 1 – Call me livia

Auteur : Hélène Caruso

Editeur : Evidence Editions

 

 

 

Résumé :

Belle, intelligente, libérée mais le cœur brisé, Olivia Kincaid ne fait plus confiance aux hommes depuis le drame qu´elle a vécu. Cependant, le destin l´amène à rencontrer, par l´intermédiaire d´un site d´escorts, le seul homme qu´il n´aurait vraiment pas fallu qu´elle croise… Aussi blessé et passionné qu´elle. Des personnages complexes, une intrigue haletante, une romance très sexy.

Mon avis :

Depuis le temps que je connais Hélène, je suis confuse de dire que c’est le premier livre que je lis d’elle.

Mais ça y est, j’ai rattrapé mon forfait et me suis lancée dans sa duologie d’Olivia Kincaid.

Eh bien je ne suis aucunement déçue, bien au contraire.

L’auteure a une plume très addictive, très brut de décoffrage comme ses personnages mais on en redemande.

On découvre Olivia Kincaid, une jeune femme blessée par la vie qui a décidé de ne plus suivre les convenances et de vivre sa vie comme elle l’entend.

En parallèle, l’auteur nous présente Caleb et là les filles attention, le beau mâle par excellence arrive, vous allez toutes succomber j’en suis certaine !

Et quand je vous dis que ces deux-là n’étaient pas faits pour se rencontrer, vous allez voir que ça dépote quand ils sont dans la même pièce.

Avec des caractères bien trempés, les personnages sont loin d’être simple à suivre mais l’auteure pose les jalons de son intrigue petit à petit et mène sa barque au fil des pages.

Le livre se lit très vite tellement on veut découvrir leurs péripéties mais quand on arrive à la fin du tome 1, prenez garde vous allez détester l’auteure. Je ne la pensais pas ci diabolique que cela avec son lectorat.

Heureusement je ne me suis pas fait avoir et j’avais acheté le tome 2 dès sa sortie comme ça je n’ai vécu aucune frustration.

 

Lunisia – T2 – Orage – Loïs Smes

lunisia orage

Titre : Lunisia T2 : Orage

Auteure : Loïs Smes

Editeur : Editions Elixyria

 

Résumé :

Le mal me ronge, je n’y peux rien. Il ne me reste que peu de temps, et je préférerais le passer avec elle. Ma vengeance vaut-elle le sacrifice de mes derniers instants de bonheur ? Sans doute pas, mais c’est plus fort que moi. Il doit payer pour ce qu’il a fait. Je dois comprendre pourquoi il a fait de ma vie un enfer.

Le mal le ronge, je le vois dans ses yeux. De l’espoir, il n’en a plus. J’en ai pour deux. Je dois le sauver, il survivra. Même si je dois me battre contre celui qui a détruit sa vie et découvrir mes propres ténèbres. Je ne le laisserai pas seul face à ses démons.

Jusqu’où ira l’Orage pour sauver le Tonnerre ?

 

Notre avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Loïs Smes et les Editions Elixyria pour leur confiance lors de ce service presse.

Si le premier tome a été un véritable coup de cœur pour moi. Il n’en est pas de même pour ce tome 2…

Et là vous vous dites mais comment c’est possible ?

Mais j’en suis la première surprise moi aussi, je vous jure !

Trêve de plaisanterie, je vois l’auteure se décomposer devant son écran et je ne suis pas aussi démoniaque qu’elle.

Je vous disais donc que ce n’était pas un coup de cœur car ce tome surpasse même ce terme, c’est un véritable coup d’âme pour moi où les larmes ont déferlées sur mes joues durant une bonne partie de ma lecture.

Dans ce second tome, nous allons vivre une course poursuite contre la montre, contre le temps qui peut tout balayer sur son passage mais aussi contre les démons de chacun de nos personnages.

Si le tonnerre est ancré dans son passé et dans son esprit de vengeance, l’orage veut encore croire au miracle, au dernier souffle qui leur apportera la solution finale à leurs problèmes.

Dans ce tome, ne vous fiez pas aux apparences, elles pourraient vous désarçonner quand les vérités vont éclater.

Venez souffrir avec Ben, Haze et Chloé. Il est temps de retrouver nos trois protagonistes pour le tome final, pour une fin explosive tel le bruit du tonnerre provoquant un orage.

Les personnages vont devoir puiser au fond de leurs âmes respectives pour faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes ou le pire dans certains cas.

Vous devrez supporter l’immondice humaine de certains personnages qui vous glaceront le sang, vous voudrez en épauler certains pour faire triompher le bien.

Mais quand le mal se fourvoie dans l’âme humaine, n’est-il pas trop tard pour la rédemption ?

Chapeaux bas l’artiste, il te faudra donc maintenant dédicacer tes deux merveilles à Rennes le 08/08 où j’ai hâte de te revoir.

Comme deux personnages du livre, certains liens ne s’expliquent pas, le nôtre on le vit

 

Mystérieuse disparition – Laurie Staret

mysterieuse disparition

Titre : Mystérieuse disparition- le département tome 2

Auteure : Laurie Staret

 

Résumé :

Un cargo disparu avec son oncle à bord, et la vie d’Alexia bascule en quelques mois. Un romantic suspens moderne, avec une héroïne de caractère et un héros pas forcément sympathique, jusqu’à ce que…

Notre avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Laurie Staret pour sa confiance lors de ce service presse.

Je termine ce second tome avec encore plus d’étoiles que le premier. Je ne sais pas comment fait l’auteure pour nous transporter de la sorte mais « le département » envoie du lourd voire du très lourd.

Ce tome 2 m’a captivée complètement. L’auteure malmène son lectorat comme dans son premier tome et si vous pensez déjouer son machiavélisme, détrompez-vous elle est décidément plus forte que nous.

Comme dans le premier tome, elle nous distille des indices au compte-goutte et quand on croit avoir enfin compris l’intrigue, notre charmante auteure nous déroute de nouveau.

Je vous le dis, elle va finir par nous rendre chèvre.

Cette fois-ci, même si nous retrouvons les personnages de son premier tome pour notre plus grand plaisir, son tome 2 se focalise sur deux personnages bien charismatiques : Alexia et Ben.

S’ils sont tous les deux aux antipodes l’un de l’autre, nos deux protagonistes vont souffler le chaud et le froid pendant toute votre lecture. De rebondissements en rebondissements, d’intrigues en mystères, de découvertes en trahisons, nos deux héros devront faire fi de leurs caractères bien trempés et s’allier pour faire éclater la vérité.

Avec une plume tout aussi détonante Laurie Staret nous entraîne dans une enquête qui va vous faire faire les montagnes russes et vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Heureusement que j’ai le tome 3, je file découvrir ce que l’auteure nous a réservé pour la suite.

Chaque jour, une pensée – Sylvie Grignon

chaque jour une pensée

Titre : Chaque jour, une pensée

Auteure : Sylvie Grignon

Editeur : Evidence Editions

 

 

Résumé :

Le pouvoir des mots est immense.

Trop de personnes s’en servent comme une arme, utilisons-les pour faire du bien.

Chaque jour durant plus de quatre ans, l’auteure a laissé sur son blog une pensée, toute simple, des phrases offertes comme une main tendue vers tous ceux dont le bateau coule. L’amour, l’amitié, l’espoir, le pardon sont présentés dans ce livre. N’hésitez pas à découvrir ces mots afin d’apprendre à vivre tout simplement.

 

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier Evidence Editions pour leur confiance lors de ce service presse.

A travers de courts chapitres, l’auteure Sylvie Grignon dépose ses mots pour soigner ses maux mais aussi nos maux.

Elle nous propose une pensée chaque jour pour appréhender le quotidien et le vivre du mieux que l’on peut.

A lire d’une traite comme je l’ai fait, vous pouvez tout aussi bien piocher au gré de vos envies un sujet qui vous attirera le plus ou qui correspondra aussi peut être à votre ressenti du moment.

Elle traite dans ce recueil de nouvelles de l’amour, de l’amitié, de la méchanceté des gens, de l’espoir mais aussi du pardon. L’auteure a cette grandeur d’âme de penser que l’humain est bon et elle espère qu’à travers ces mots, elle pourra aiguiller les âmes égarées.

Avec une plume toujours aussi douce, Sylvie Grignon nous plonge dans une rétrospective des émotions, des plus belles au plus tristes aussi.

Dans ce livre, vous trouverez forcément une situation qui vous correspond, vous n’aurez pas toutes les réponses à vos questions car il faudra puiser au plus profond de vous pour faire ressortir le meilleur de vous.

Ce recueil ne sera que le déclencheur de nouvelles émotions, de nouveau questionnement c’est certain mais il servira pleinement à votre évolution.

Un jour = une pensée et qu’elle soit la plus positive possible car le résumé de ce livre c’est de trouver le moyen à travers ces lignes de se surpasser et de se créer un avenir meilleur.

Merci à l’auteure pour ce mélange d’émotions, ma lecture m’a permis de me poser les bonnes questions et je suis sûre qu’elle sera propice à de belles remises en question.

 

Interview Peggy Ls & Rex Van Asselt

elanora

Avant de commencer cette interview, une question très importante on se tutoie ou on se vouvoie ?

On se tutoie bien entendu 😉

On peut se tutoyer, pas de souci. Ça me vieillit trop quand on me vouvoie, puis c’est plus cool non ?

Peux-tu te décrire un peu plus pour que ton lectorat arrive à mieux te cerner ?

La chose dont j’ai horreur lol. Alors je m’appelle Peggy, j’ai commencé à m’éditer il y a 3 ans en auto édition, puis récemment je suis passée chez Elixyria. J’écris principalement de la romance étant une romantique invétérée.

Zut, moi qui aime jouer la carte du mystère ! Ce n’est pas évident, de se décrire. J’ai presque cinquante ans, bon vivant, qui aime rire, qui aime la nature, la vie, je peux être très lumineux comme très sombre. Je suis resté un grand gamin par moment, fan de Goldorak et oui Génération Récré A2. J’aime la poésie, la sensualité et l’érotisme, tant que ça reste correct. Pour le reste…

L’écriture tient une place importante dans ta vie, peux-tu nous expliquer si tu as eu un déclic particulier, ce qui t’inspire et quelles sont tes habitudes d’écriture ?

J’ai toujours aimé l’écriture, mais je faisais ça dans mon coin. Un jour, j’ai décidé de publier sur Wattpad et suite à l’engouement que mon histoire a suscité, j’ai continué. On m’a encouragé et suggéré de me publier, chose que j’ai faite.

L’amour est la base de toute chose chez moi, je ne vis pas dans un monde de bisounours, bien que j’adore les licornes lol, mais je pense que l’amour a un pouvoir énorme.

Avant d’écrire, je me prépare du thé, je m’installe devant mon ordi et je ferme les yeux. Je me plonge dans une bulle et incarne les personnages de mes romans, je vis tout en même temps qu’eux. C’est peut-être bête, mais du coup, il m’arrive de rire, de pleurer, d’être en colère, bref de ressentir leurs états d’âme.

J’ai toujours écrit de petites histoires et des poèmes depuis gamin, mais le déclic a été il y a sept ans avec mon premier livre E.M.I, une amie m’a dit que je devrais le publié et voilà, je suis entré dans le monde de l’auto édition. L’inspiration ? Ça peut être une photo, une musique, un lieu ou un instant précis, j’ai une imagination débordante. Mes habitudes… je suis un instinctif, mon seul rituel c’est mon café.

 

Tu as déjà à ton actif quelques livres, tu peux nous en parler un peu plus ???

Il y a tout d’abord eu une trilogie qui portait sur des sujets importants tels que la reconstruction de soi, la liberté, la maltraitance… puis j’ai voulu montrer que je pouvais faire autre chose que du dramatique, j’ai donc écrit Un cœur sous la neige et Love & Ice, qui sont beaucoup plus léger et un peu humoristique. J’ai également participé au collectif de chez Elixyria à Noël : Parfum d’hiver. Enfin le dernier né, Elanora écrit avec mon ami auteur Rex Van Asselt dont je suis un peu la marraine.

Donc oui comme je l’ai dit juste avant, mon premier E.M.I est un thriller Paranormal, qui nous plonge dans le monde des esprits et des démons. J’ai aussi écrit pour les plus jeunes dont un que je suis en train de remanier, mais top secret ! Et puis il y a eu Infernale Obsession, mon livre érotique qui est sorti en octobre 2019.

 

Vous venez de sortir un quatre mains ensemble, au moment de la sortie, tu as des appréhensions, des doutes, de la joie ?

Les 3 lol. Ecrire un quatre mains n’est pas un exercice facile surtout lorsque l’on a l’habitude de travailler seule. Je connaissais les écrits de Rex pour avoir corriger son dernier livre Infernale Obsession, et j’avoue que ça me faisait un peu peur, car je ne fais pas dans l’érotisme moi. Mais il s’est parfaitement adapté à mon style et je l’en remercie pour cela.

Des doutes, oui, car on ne sait pas comment un tel livre va être perçu par les lectrices, certaines n’ont pas forcément l’habitude de lire de la romance écrite par un homme.

De la joie, oui bien sûr, c’est toujours une joie lorsque vient le moment de sortir son nouveau bébé, même si on a un pincement au cœur que l’aventure se termine.

Les trois, surtout qu’on sort d’une période peu évidente, des élections, qu’on sait qu’il n’y aura pas de salons cette année, donc on mise pas mal sur l’effet qu’auront le livre, le bouche à oreille et les chroniques. Moi perso je pense qu’il va faire son chemin.

 Comment vous est venue l’idée de ce roman et le fait de l’écrire à deux ?

À la base, c’était un projet de Rex. Il m’a expliqué un peu ce qu’il voulait faire, et j’ai été emballée par ce décor et par l’histoire. Je lui ai fait part de mon point de vue, car j’avais déjà plein d’idées. C’était un projet qu’il avait commencé il y a longtemps, mais qui était resté dans un tiroir. Il me l’a fait lire, et j’ai encore plus aimé, alors il m’a proposé de l’écrire avec lui. On a tout repris, élaborer ensemble une trame et voilà quelques mois après naissait Elanora.

En fait j’avais déjà écrit quelques lignes, lorsque j’ai parlé de mon idée à Peggy. Nous nous connaissons par le biais d’une page et d’un groupe qui partage des textes. Je connais ses textes et ses livres et j’en ai même lu et puis elle a corrigé Obsession, c’est un peu ma Marraine 😉 Je connais donc sa façon d’écrire. Elle aimait beaucoup l’histoire et comme on s’était déjà dit qu’on écrirait un petit texte à deux, ayant une plume compatible, je lui ai donc proposé de l’écrire avec moi. On a donc tout repris depuis le début pour donner naissance quelques mois plus tard à Elanora.

As-tu d’autres projets ? Dans le même univers ou serais-tu prête à sortir de ta zone de confort ?

Oui, je suis sur un autre roman toujours dans la romance. Même si j’aime lire d’autres styles, je ne me vois pas écrire autre chose de la romance, ça ne me correspondrait pas je pense.

Pour ma part c’est fait en ce qui me concerne, jamais je n’avais écrit de romance à proprement parlé. J’ai toujours écrit des trucs plutôt sombres et même mon livre érotique tourne dans mon monde. Là j’ai vraiment dû apprendre à jouer des sentiments et du ressenti des personnages, généralement je joue plus avec le ressenti des lecteurs en l’emmenant dans mon monde.

Un livre, c’est souvent la collaboration avec de nombreuses personnes. Si tu avais des personnes à remercier, quelles seraient-elles ?

Je tiens tout d’abord à remercier Rex pour l’offre qu’il m’a faite, ce fut une sublime expérience, j’ai beaucoup aimé nos échanges constructifs et complémentaires.

Mais j’aimerais également remercier du fond du cœur, ma bêta lectrice qui est avant tout mon amie, on les oublie un peu trop souvent. Angélique est une personne passionnée, très pointilleuse, d’excellents conseils et bourrée d’idées. Je travaille avec elle depuis le début, c’est une personne formidable qui à chaque fois arrive de par ses idées à sublimer mes écrits.

Je remercie également les chroniqueuses et les groupes qui nous permettent de promouvoir nos livres, en auto édition ce n’est pas toujours facile.

Alors, il y a forcément Peggy pour cette superbe collaboration et aventure. Ensuite il y a Angélique, notre beta lectrice qui nous a aidé à sublimer l’histoire et à qui j’ai donné du fil à retordre et pour finir… nos chroniqueuses, qui sont un peu notre porte drapeau.

 

Un dernier petit quizz : si tu étais, tu serais….

  • Un animal : j’ai le droit de dire une licorne ? Ça serait un animal Fantastique, un Dragon.
  • Un plat : plutôt un dessert : une dame blanche Une bonne entrecôte salade frites.
  • Un vêtement : un jean Un bermuda pour l’été.
  • Un livre : Orgueil et préjugés Le petit prince
  • Une musique : Perfect d’Ed Sheeran Perfect d’Ed Sheeran.
  • Un chanteur : C’est compliqué… Balavoine peut-être pour ses engagements Ça sera une chanteuse, Madonna de qui j’ai toujours été fan.
  • Une boisson: Tout dépend si c’est chaud ou froid, chaud du thé, froid du coca Chaude café, fraiche diabolo citron, apéro Malibu Ananas.

 

Un grand merci à toi pour ta disponibilité.

C’était un plaisir, merci à toi

Merci à toi pour cette interview

Je te laisse le mot de la fin pour tes lecteurs :

Je vous remercie d’être toujours présentes et fidèles. J’espère que Elanora vous permettra de vous évader, car c’est aussi à ça que sert la lecture. Je vous embrasse et vous dis à très bientôt.

Je remercie ceux qui nous suivent, qui me suivent et je ne peux leur dire qu’une chose, osez le voyage, car nous sommes passé par tant d’émotions en l’écrivant qu’il ne peut que vous emportez et vous émouvoir à votre tour.

 

Vous pouvez retrouver leurs actualités sur leurs pages auteurs facebook :

Pour se procurer leur quatre mains Elanora, suivez le lien :

 

 

 

 

L’éducateur – Lola T

l'educateur

Titre : L’éducateur

Auteure : Lola T. Auteur

Editeur : Editions Elixyria

 

 

 

Résumé :

1851.

Curieuse et rebelle, Marie quitte l’enceinte de l’orphelinat dans lequel elle a toujours vécu. Le Comte John de Kent, l’éducateur du comté d’Ombrage, l’a sélectionnée, ainsi que Jade, autre jeune femme du pensionnat, pour devenir l’épouse du Duc Mac Arthur.

Dans ce monde où les vampires règnent en maîtres sur les humains, l’existence d’une femme a peu de valeur. Pour autant, Marie se réjouit de découvrir enfin la vie au-delà de ces murs austères. Mais la réalité qui s’ouvre à elle est bien différente de ses espérances.

Comment va se dérouler son enseignement aux côtés de John, être de la nuit si mystérieusement attirant, mais qui a pourtant droit de vie et de mort sur sa personne ? Qui, de Jade ou de Marie, se verra élue épouse et devra sacrifier liberté, corps et âme au Duc ? Le caractère indocile de Marie va la conduire à des situations cocasses, sur des sentiers dangereux.

Entre mystères, découvertes, cruauté, passion, obéissance et traditions, plongez dans l’univers ô combien obscur de l’éducateur.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteure Lola T et les Editions Elixyria pour leur confiance lors de ce service presse.

Une fois de plus, Lola T m’a mis une claque gigantesque avec son dernier roman. L’éducateur est pour moi l’un de ses meilleurs livres.

Elle arrive à mélanger tous les genres dans lesquels elle excelle. Cette fois, elle nous transporte au 19ème siècle, période que l’auteure adore et dont elle est passée reine dans la narration. Mais elle rajoute aussi de la fantasy et de l’érotique qu’elle sait manier à la perfection aussi.

Vous l’aurez compris, Lola T nous a construit un roman sortant des clivages habituels de la littérature. Elle nous entraîne avec elle à la découverte de ses personnages « hors normes » et même si un genre ne fait pas partie de vos habitudes de lecture, passez outre pour une fois et venez lire un nouveau genre littéraire : celui de notre Lola.

Que ce soit la tempétueuse Marie, la douce Jade ou le mystérieux John, aucun des personnages ne vous laissera insensible. L’auteure a le don de faire des descriptions tellement réalistes de ses personnages que nous vivons toutes les scènes comme si nous y étions.

Pour ma part, j’ai passé une nuit blanche sur ma lecture ; impossible de la lâcher, le magnétisme de l’éducateur pourrait vous surprendre et vous prendre aussi dans ses filets.

Vous suivrez pas à pas l’éducation de deux jeunes femmes qui n’ont pas été préparées à vivre ce voyage initiatique. Elles iront de surprise en surprise, de déceptions en évolutions mais seront changées à jamais.

Les jeunes demoiselles du départ vont découvrir une destinée hors du commun où la vie et la mort se frôlent chaque jour, où les humains et les vampires se côtoient pour le meilleur et pour le pire, où la passion défie la haine.

Un subtil mélange comme je les aime… Merci Lola T pour ce magnifique roman, tu me surprendras toujours !

Le messager impérial – Léa Northmann

le messager impérial

Titre : Le messager impérial

Auteure : Léa Northmann

 

Résumé :

Au cœur de la Cité Impériale, un enfant court, pourchassé par des gardes armés.

Venez découvrir comment un jeune orphelin devient le plus grand Messager de l’Empire du Dragon d’Or.

Des forêts primaires du Pays de Saâba aux quatre grands duchés du Royaume d’Argalh, le Messager Impérial vous entraine dans des voyages remplis d’aventures et de combats.

L’amitié et l’amour seront-ils assez forts pour l’aider à traverser les épreuves qui l’attendent…

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Léa Northmann pour sa confiance lors de ce service presse.

Après avoir découvert avec délice la trilogie d’Eléa, je me suis vite plongée dans ce nouveau tome qui ne correspond pas vraiment à un tome 4 mais plus à un préquel.

Alors vous vous demandez, mais alors par lequel commencer ? Je vous dirais quand même de commencer par la trilogie car je pense que je n’aurai pas apprécié ma lecture à sa juste valeur si j’avais débuté par le « messager impérial ».

En effet, ce roman se passe avant l’histoire d’Eléa mais je pense qu’elle nous donne du coup beaucoup de réponse que nous nous sommes posés tout au long de cette trilogie.

C’est un peu comme une très belle conclusion de cette histoire que nous propose cette fois-ci l’auteure.

Avec un style toujours aussi fluide, elle nous transporte une fois de plus dans un voyage où vous vous sentirez hors du temps. Quand je lis cette auteure, j’ai l’impression de rentrer dans une bulle dont je n’ai aucune envie de sortir.

Elle arrive à nous transporter dans son univers mi fantastique, mi érotique et c’est divin.

Elanora – Peggy L.s & Rex Van Asselt

elanora

Titre : Elanora

Auteurs : Peggy L.S & Rex Van Asselt

 

Résumé :

De grandes plaines désertiques, une ferme en jeu, une héroïne au caractère bien trempé, un individu mystérieux, une passion dévorante, un danger omniprésent et vous obtenez un cocktail explosif. Elanora n’est pas qu’un ranch pour Tara. C’est sa terre, sa vie, sa raison de se battre contre vents et marées. Peu importent les difficultés, les embûches, les dettes, les traquenards, rien ni personne ne la délogera de là. L’entrée fracassante dans son cocon, d’un certain cow-boy, au sourire ravageur fascinant met en émoi ses sentiments. Entre le Texan irrésistible et l’Australienne coriace à la gâchette facile, l’attirance est immédiate et foudroyante. James va devenir à la fois son protecteur face à un ennemi acharné et dangereux, mais aussi sa plus grande trahison. Ne dit-on pas qu’il faut se méfier des inconnus ? Est-il vraiment ce qu’il semble affirmer ? Vouloir jouer un double jeu, risque de lui faire perdre l’essentiel : l’amour de sa vie. Entre raison et attraction, confiance et méfiance, il n’y a qu’un pas, oseront-ils le franchir ?

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier les deux auteurs Peggy L.s et Rex Van Asselt pour leur confiance lors de ce service presse.

Je viens de finir le quatre mains de Peggy L.s et Rex van Asselt et je reste un peu scotchée.

On m’a bien prévenu que c’était un quatre mains? Je n’ai pas rêvé?

Mais il est où?

Je les entends déjà me dire : si si il y a bien deux auteurs dans le livre que tu viens de lire.

Alors là chapeaux bas, je ne peux que m’incliner je n’y ai vu que du feu.

Vos plumes sont en symbiose parfaite et même si les deux points de vue des personnages  sont bien distincts, je ne suis pas convaincue que les auteurs n’aient pas joué le machiavélisme à fond et qu’ils aient même inversé les rôles en écriture.

En tout cas c’est une histoire pleine de rebondissements, qui vous tient en haleine  tout au long de votre lecture.

Partez avec Tara et James aux confins de l’Australie vivre une épopée intense.

Avec leurs caractères bien trempés, vous ne vous ennuierez pas une seule seconde et assisterez à quelques moments bien cocasses qui, pour ma part m’ont fait bien rire.

Mais tout le monde le sait, derrière chaque personne qui a du caractère se cache aussi des failles, des secrets, des douleurs et nos personnages ne sont pas en reste.

Une belle romance comme on les aime, rythmée à souhait et touchante d’émotions, un hymne à l’entraide qui m’a profondément bouleversée.

Un doux mélange d’amour et de haine, de joie et de peine, de trahison en belles découvertes, mais surtout une amitié sans faille et une humanité hors du commun.

 

Merci à vous deux pour ce magnifique voyage !!!

 

Ce coin de paradis – Ludivine Delaune

ce coin de paradis

Titre : Ce coin de paradis

Auteure : Ludivine DELAUNE

 

Résumé :

Meilleures amies au lycée, Élisa et sa bande sont inséparables.
À 18 ans, avec des rêves plein la tête et l’envie furieuse de les réaliser, elles ne s’imaginent pas que la vie va les éloigner… et pourtant, leur lien si précieux va s’étioler…
15 années plus tard, chacune construit sa vie, jusqu’au jour où Élisa reçoit un message inattendu… l’heure des retrouvailles a enfin sonné !

Entre passé et présent, souvenirs et rires, venez visiter ce coin de paradis où l’amitié surprend et résonne comme une douce mélodie !

« Cet été, Élisa et ses amies vous accueillent au Lilas Blanc pour partager un bon moment ! »

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Ludivine Delaune pour sa confiance lors de ce service presse.

Une fois de plus, Ludivine Delaune nous prouve qu’elle est l’auteure « romance bonbon » par excellence.

Dans son nouveau roman, « ce coin de paradis », elle nous transporte dans les émotions les plus simples, les paysages les plus bucoliques pour les transformer en une fusion des sentiments des plus intenses.

Elle nous entraine dans les marais poitevins avec une bande de copines rencontrées au lycée et qui se sont éloignées les unes des autres au fil du temps.

L’auteure, avec sa plume nous plonge dans les souvenirs de ce groupe d’amies, avec ses joies, ses peines mais aussi ses secrets.

Par le biais de ce roman, l’auteure nous fait un bel hymne à l’amitié, à ce sentiment si fort que mêmes les années n’ont pas de pouvoir dessus et quand ce groupe de filles se retrouve au « lilas blanc », tout ressurgit. Il est temps que le passé aide les gens à s’en défaire et à avancer.

Un roman qui fera du bien pendant les vacances qui se profilent, un livre à embarquer dans votre valise et à lire sur la plage.

En plus, n’oubliez pas il participe aux plumes francophones donc à vos commentaires !

Super papa, grosses galères et maman s’éclate – Mariana Auteure

super papa

Titre : Super papa, grosses galères et maman s’éclate !

Auteure : Mariana Auteure

 

Résumé :

Quand y’en a marre… elle se barre !
Charline quitte son mari et ses deux enfants en pleine nuit.
Elle rêve de tranquillité et de repos, mais la vie en décide autrement.
Éric découvre un lit vide au petit matin. Lui qui a toujours tout délégué à son épouse va devoir apprendre à gérer ses enfants, s’occuper d’une maison… Bref, à survivre !
Découvrez les aventures et mésaventures de nos héros, à qui rien ne sera épargné pour le meilleur et pour le pire !

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Mariana pour sa confiance lors de ce service presse.

Avec son nouveau roman, l’auteure nous entraîne cette fois-ci dans un feel-good détonant. Une couverture à l’image du super héros que l’on va découvrir et un titre très évocateur du ton humoristique dans lequel va nous plonger les personnages.

Car oui, vous allez beaucoup rire et en redemandez !

Bourrés d’anecdotes sur les aléas de la vie de famille avec enfants, je me suis délectée de ma lecture.

Charline et Eric sont le couple de quarantenaire par excellence et je suis sûre que les mamans lectrices vont se retrouver dans beaucoup de pages.

Et quoi de mieux que le lecteur s’approprie la vie du personnage principal. Il va pouvoir se dire qu’il n’est pas le seul et réagir ou s’embourber selon les personnalités de chacun.

Une fois de plus, la plume de l’auteure m’a charmée. A chacune de mes lectures, je suis tout de suite emballée par son monde. Elle a une manière bien à elle de traiter les sujets, avec dureté pour certains, avec humour pour d’autres mais avec à la clef toujours un très beau message.

Dans son dernier roman, elle ne déroge pas à la règle et nous montre que nous sommes maîtres de notre destin. Que les habitudes peuvent être changées, que les stéréotypes papa travaille, maman s’occupe de tout est un peu désuet et qu’il est temps que les choses changent.

A l’heure d’une société qui avance toujours plus vite, il est temps de se poser et de profiter des belles choses de la vie, de sa famille car autrement l’amour se fane et il est trop tard.

Venez découvrir une maman qui jette l’éponge pour faire réagir son mari et un papa, hors du commun qui au fil des pages va se révéler pour le plus grand bonheur de ses enfants.

Merci Mariana pour ce beau moment passé avec une famille comme il en existe certainement des tas aujourd’hui et merci à toi de pointer le doigt, une fois de plus, la réalité de la vie quotidienne.