Hatari bibi – JP Black

hatari bibi

Titre : Hatari Bibi

Auteur : JP Black

 

Ce livre est réservé à un public majeur averti

 

Résumé :

Quand votre vie est tracée, quand vous êtes belle, riche et héritière d’un empire diamantifère, rien ne semble pouvoir troubler votre avenir… Sauf peut-être le passé, celui d’un secret familial dont vous voilà la légataire et qui vous amènera sur des sentiers mystérieux et dangereux. Vous serez confrontée à la magie, à des secrets enfouis dans la nuit des temps. Vous serez portée par un tourbillon de sensualité que vous ne contrôlez pas, et qui risquera de vous perdre et de perdre le monde. C’est tout cela que devra affronter Diamond, dans cette aventure diabolique et extrêmement sensuelle qui l’emportera au bout de son corps et de son esprit. Un récit pour adultes qui apprécient l’aventure et le mystère.

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteur pour sa confiance lors de ce service presse.

Second livre que je lis de l’auteure, son premier livre « Céline » m’avait conquise donc j’ai accepté ce service presse les yeux fermés.

Comme à son habitude, l’auteur a choisi une couverture très atypique, qui peut aux premiers abords surprendre, mais qui prend toute légitimité à la fin de notre lecture.

Il nous entraîne dans une aventure qui m’a semblé un peu rocambolesque au départ mais c’était le temps pour lui de nous planter le décor.

Après, tout s’est éclairé et j’ai vécu ma lecture comme une véritable odyssée, une traversée épique de l’Afrique tant au niveau des paysages que de la découverte du corps.

Le livre semble divisé en deux parties bien distinctes avec une première partie que nous pourrions qualifier de purement épistolaire, qui pourra peut-être vous paraître dans un premier temps inutile mais ne loupez aucune information car autrement vous risquez de ne pas comprendre le dénouement de ce livre.

L’auteur parsème son roman de plein d’indices et telle une chasse au trésor, il faudra trouver le saint graal mais à quel prix ???

Diamond, riche héritière et très belle jeune femme va jouer de ses charmes (et dieu sait qu’elle en a) pour arriver à ses fins.

Accompagnée de sa meilleure amie, elles vont partir à la rencontre du passé de Diamond et découvrir une histoire hors du commun, racontée par les ancêtres de cette dernière.

L’auteur se sert de l’érotisme et de la sexualité assez débridée de ses protagonistes comme base à son histoire mais nous rajoute une bonne dose de thriller et nous clôture son roman par un brin de fantastique empiétant sur du surnaturel.

C’est assez bluffant. En plus, le style est toujours appliqué et notre lecture se déroule sans aucune anicroche.

Une histoire que je vous conseille vivement de découvrir.

 

 

Publicités

Brown sugar – Version audio – Eva Adams

brown sugar audio.jpg

Titre : Brown Sugar – Descente en enfer (dark BDSM) version audio

Auteure : Eva Adams

Narrateur : Florent Oullié

Editeur : Evidence Editions

 

 

Ce livre est réservé à un public majeur averti

 

Résumé :

Elle est tout ce que j’ai. Elle détient au creux de ses reins mon existence. Je lui dois tout. Je serais prêt à tout pour elle. J’ai déjà usé de force, de menaces et je serais prêt à tuer s’il le fallait. Personne ne l’aura, elle est à moi et elle le sait. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’aller se faire baiser ailleurs. Pourquoi ? J’ai cherché des réponses longtemps. Je n’ai trouvé que des pleurs et de la détresse. Je me suis retrouvé devant une femme en manque. En manque de sexe, en manque de violence, en manque d’amour. Je ne serai jamais les autres. »

Huitième livre de Eva Adams, entrez dans un monde obscur où l’amour a raison de tout.

Mon avis :

Vous savez tous que pour moi, Eva Adams est l’auteure incontestée du dark BDSM……et avec son huitième livre…..elle ne déroge pas à la règle.

J’appréhendais beaucoup ce livre le jour de sa sortie car Eva Adams avait prévenu ses lecteurs que Brown sugar était dur, plus dur que ses autres romans…… allais-je réussir à le finir ? ne serait-il pas trop dur pour moi ????

Au départ, j’ai été très surprise par l’anonymat du personnage et par sa masculinité : et oui l’auteure a décidé de se mettre dans la peau de l’homme et de cacher le prénom de son personnage….. ce fut très déstabilisant…..

Et puis, plus j’avançais dans les pages et plus je tremblais….oui vraiment tremblais….. car j’avais mal pour les protagonistes…..pas un mal physique mais un mal psychologique….. leur amour n’a aucune limite, ils le vivent pleinement, avec souffrance, douleur…… mais un amour unique pleine de passion et de tensions…..

Mais là je l’ai redécouvert, à travers la voix de Florent Oullié et quelle voix. J’ai eu la chance de le rencontrer au salon du livre de Paris en mars 2019 et j’appréhendais beaucoup d’entendre sa prestation.

Casque sur les oreilles, fermez les yeux et venez encore plus rentrer dans l’intimité des personnages d’Eva Adams.

Moi, j’ai été complètement envoutée, embarquée par cette voix masculine si empreinte de vérité.

Je pense que le choix du narrateur a été très judicieux et pourrait donner une seconde vie à ce livre par le biais de sa version audio.

Ce huitième livre d’Eva Adams m’a bouleversée par sa trame où l’on découvre deux âmes sœurs, deux écorchés de la vie……. Accrochez-vous par contre, car Eva Adams nous a prévu un final détonant…. Et le narrateur le rend encore plus réel, on s’y croirait !!!

L’Obs’cure – Hannah Stazya

l obscure.jpg

Titre : L’obs’cure

Auteure : Hannah Stazya

 

RESERVE A UN PUBLIC ADULTE AVERTI

 

 

Résumé :

« Voilà, c’est simple, je vous veux à moi 24 heures sur 24 pendant 30 jours… »

Un contrat pas comme les autres…

À la croisée de deux vies inconnues…

Face à des envies plus fortes que la raison…

Qui lie autant qu’il libère…

Compte à rebours lancé… J -30… et vous, aurez-vous l’âme suffisamment Obs’Cure ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteure Hannah Stazya et l’éditeur Evidence Editions pour leur confiance lors de ce service presse.

L’auteure ne m’est pas inconnue puisque je pense avoir pratiquement lu tous ses écrits.

Cette fois, elle retourne dans son sujet de prédilection, l’érotisme et nous montre son « côté obscur ».

Deux personnages tiennent le haut de l’affiche : Laura ou Lara pour les intimes (les obscures) et Richard.

Une rencontre improbable au détour d’un club libertin et un deal peu conventionnel : 24h/24 pendant 30 jours…avec un pur inconnu.

Et vous que feriez-vous ? Tenteriez-vous l’expérience interdite.

C’est en tout cas le voyage initiatique que va découvrir Laura, ce périple tant sexuel que sensuel va lui faire apprivoiser son corps d’une manière qu’elle ignore. Elle va dépasser ses limites au-delà de tout ce qu’elle pensait.

Elle va vous entraîner dans des endroits très caliente où le plaisir et le vice se rencontrent.

Hannah, avec sa plume très alléchante, sans aucune vulgarité, va faire monter la chaleur de votre lecture.

Moi, elle m’épate toujours car à chaque fin de lecture, je n’ai qu’un mot…..ENCORE…

Même si le final de ce livre est assez bluffant, j’espère qu’elle nous prévoira une belle suite à cette histoire car derrière  « chaque histoire obscure, il réside une rencontre atypique ».

Fix me – Marie Sorel

FIX ME.jpg

Titre : Fix me

Auteure : Marie Sorel

Editeur : Editions Elixyria

 

Résumé :

Alors que sa première année à la faculté commence, Julie entame la rénovation de la maison aux volets rouges, lieu de souvenirs enfouis, de souvenirs blessures. Durant ces travaux, c’est avant tout son histoire et son corps qu’elle reconstruit.

Les rencontres qui jalonnent sa vie, les secrets qui se dévoilent, vont lui permettre de découvrir qui elle est vraiment et ce qui a rythmé son existence.

Comment accepter ce corps meurtri ? Comment laisser un autre entrer dans sa vie au risque de le perdre lui aussi ?

Mon avis :

Je remercie tout d’abord l’auteure Marie Sorel et les Editions Elixyria pour leur confiance lors de ce service presse.

Marie Sorel est une jeune auteure que je ne connaissais pas il y a quelques temps mais j’ai eu la chance de la rencontrer à Mons en novembre 2018.

La couverture m’a attirée, le quatrième de couverture encore plus…..

Mais me direz-vous, ça ne fait pas forcément un bon livre ? Et vous avez raison !!!!!

Sauf que là…… l’intérieur aussi est bon…..même très bon…..

J’ai été charmée par Julie, émue par ses émotions, ses fantômes, ses séquelles….., éblouie par tant de ténacité à vouloir s’en sortir….à vouloir se relever….

Et ce Marcus, ses failles pourront ils aider Julie à surmonter ses peurs???

Le livre se lit avec une très grande fluidité ; je me suis rapidement trouvée au milieu du livre sans réellement m’en rendre compte …… et il y a une 30aine de pages où l’on se dit….. Bon il reste encore 200 pages….. Que va-t-il se passer ?….. Il va falloir de l’action….

Et quelle action….. Accrochez vos ceintures car l’auteure a décidé de maltraiter vos petits cœurs, de leur faire vivre beaucoup d’émotions différentes…… vous n’en sortirez pas indemne.

Je vous laisse découvrir ce roman où les secrets et les failles de chacun vont devoir éclore en plein jour…..

Très belle réussite Marie Sorel….. félicitations !!!!

Dessine-moi un sac – Celine Theeuws

dessine moi un sac

Titre : Dessine-moi un sac

Auteure : Céline Theeuws

 

Résumé :

Vous me virez ? » La vie de Paulette Olivier va basculer du jour au lendemain. C’est ainsi que la couturière va, de fil en aiguille, de rencontres improbables en événements inattendus, être amenée à réinventer sa vie…

Ajoutez à cela deux amies qui ont du punch, une commère passionnée de mots fléchés et un bricoleur énamouré qui a de la suite dans les idées. Mélangez le tout et vous obtenez un concentré de rebondissements, de bonne humeur et d’amour.

Mon avis :

Je remercie tout d’abord l’auteure Céline Theeuws pour sa confiance lors de ce service presse.

C’est une auteure que je suis déjà depuis quelques années et à chaque sortie, je me demande ce qu’elle va nous trouver.

Et bien cette fois elle fait fort car elle nous a écrit un feel good comme on les aime.

Bon vous savez tout de même que Céline n’aime pas faire comme tous les autres alors le feel good elle le fait à sa sauce, mais elle est tellement délicieuse qu’on en redemande.

Cette fois, elle est partie sur le sujet douloureux du licenciement, de la perte de confiance en soi mais elle le traite autour de l’amitié, de l’entraide alors on rigole beaucoup quand même.

Je trouve que c’est une auteure unique qui arrive dans le même livre à me faire pleurer tellement c’est triste et à me faire rire aux éclats tellement c’est drôle.

Paulette, entourée de ses amis va essayer de se relever de cette terrible déception au travail même si les choses ne vont pas être simple tous les jours : elle sera confrontée au standard de Pôle Emploi, aux aprioris sur les gens au chômage et j’en passe.

Venez vite découvrir le nouveau roman de Céline Theeuws car même si elle traite de sujet douloureux, elle le fait toujours dans la bonne humeur et c’est pour cela que tous ses livres sont des romans que je recommande chaudement.

Quant à son style, il est devenu très caustique et j’ai adoré ça.

Merci Céline de faire vivre la langue française comme tu le fais, c’est un bonheur de te lire et de te suivre dans toutes les péripéties que tu fais vivre à tes personnages.

Love me lou – Eva de Kerlan

love me lou.jpg

Titre : Love me Lou

Auteure : Eva de Kerlan

Editeur : Editions Elixyria

 

Résumé :

Dan a grandi dans un quartier miséreux. Abandonné par ses parents, il veille depuis toujours sur sa sœur, cumulant les petits boulots.

Lou, jeune femme croisée fortuitement et issue d’un milieu différent du sien, représente à ses yeux un îlot de sérénité.

Mais sa rencontre avec Xander, homme ambitieux et dangereux à la tête d’un gang, va insensiblement l’entraîner dans une violente descente aux enfers.

Entre les ombres de son passé et la lumière de son avenir, Dan parviendra-t-il à sauver son existence ?

Mon avis :

Je tenais tout d’abord  à remercier les Editions Elixyria et l’auteure pour leur confiance lors de ce service presse.

Premier livre que je lis de cette auteure, je lui avais promis au Salon du livre de Paris que je la lirai dès qu’elle ferait une romance. Je comprends mieux pourquoi elle souriait.

C’est donc tout normalement que je me suis jetée sur son dernier roman : même si l’histoire n’est pas une romance pure car elle est quand même très sombre, les protagonistes sont très attachants et l’on ne peut que dévorer ce livre.

C’est chose faite en deux jours et quelle histoire. Quand on voit l’auteure toute gentille, toute douce, toute souriante, on se demande comment elle peut écrire des histoires aussi dures.

Dan est un jeune homme des cités qui a décidé de s’en sortir et d’offrir un avenir meilleur à sa petite sœur.

Quant à Lou, une jeune fille de bonne famille, qui a une vie bien posée.

Rien ne les prédisposait à se rencontrer et pourtant !!!!

Mais bien sûr ne rêvez pas il n’y a pas de conte de fée et la romance va prendre un tout autre tournant, par le biais de Xander, chef de gang de la cité qui n’a qu’une seule envie : que Dan revienne dans le droit chemin, enfin plutôt le mauvais, celui de la délinquance.

C’est une histoire qui ne vous laissera pas indifférent, vous tremblerez comme moi je l’ai fait à certains moments de ma lecture.

Ce livre est composé de deux parties bien distinctes dont la deuxième est bien plus noire, on va tomber dans les bas-fonds, dans l’immondice humaine mais il est tellement bien décrit par l’auteure qu’on en redemande.

Vouloir se construire une belle vie c’est possible mais le passé est toujours là pour nous rappeler à l’ordre, pour nous dire que tout à un prix…

Merci Eva de kerlan, maintenant que je connais ta plume enchanteresse, je vais allez découvrir tes autres écrits ( même si ce n’est pas ma littérature de prédilection, tu m’as conquise).

Amoureuse du diable – Alexandra Lanoix

amoureuse du diable.jpg

Titre : Amoureuse du diable

Auteure : Alexandra Lanoix

 

 

Résumé :

Lilly s’octroie quelques jours de congé bien mérités à Monaco. Elle a économisé plusieurs mois sur son salaire de caissière pour s’offrir ce voyage : un break avec sa vie actuelle et… sa vie d’avant. Durant son séjour, elle croise la route de l’homme d’affaires Léo Watts, mais cette rencontre va lui valoir toute l’attention d’Interpol, qui lui demande d’infiltrer le cercle très fermé du richissime businessman. Acceptera-t-elle de jouer les taupes auprès de cet homme qui est loin d’être un ange ?

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Alexandra Lanoix pour ce service presse.

Premier livre de l’auteure, j’ai été conquise autant par son plume que par ses personnages qui sont divins.

Cette romance est digne d’un très bon policier : l’auteure nous entraîne dans la luxure de Monaco, autant pour les bons que les mauvais côtés.

Lily, jeune fille au prime abord très réservée nous apparaît tout au long de notre lecture comme une femme de caractère et même si elle est embarquée dans une histoire complètement hallucinante, elle mène tout de même bien sa barque je trouve.

Bon c’est sûr qu’elle a dû se maudire d’avoir aidé ce petit garçon comme quoi être serviable n’a pas toujours de bon côté et peut se retourner contre nous.

A l’inverse, elle n’aurait pas rencontré le beau, le ténébreux et l’énigmatique Léo Watts, car lui, c’est certain il a un jardin secret hors norme.

Leur rencontre est explosive, et les rebondissements de cette histoire est à la hauteur des personnages : de la très haute voltige.

On ne s’ennuie pas une seconde avec eux mais par contre attendez-vous à détester l’auteure car le final m’a complètement scotchée….

Ça ne devrait pas être permis d’écrire une fin comme cela, l’auteure est machiavélique….

Mais bon promis si elle m’appelle pour un autre service presse, je ne pourrais pas lui refuser je suis addict de sa plume…