Tournage sous haute protection – Laurie Staret

tournage sous haute protection.jpg

Titre : Tournage sous haute protection

Auteure : Laurie Staret

 

Résumé :

Acteur aussi charismatique que populaire, Kevin Williams est la star du moment que tous les producteurs s’arrachent. Lorsque des incidents, aussi étranges qu’incompréhensibles, se produisent sur son premier long métrage en tant que réalisateur, il se retrouve placé sous la protection de Matt Parker et sa séduisante sœur Kelly. Tout aurait pu se dérouler sans accroc, mais quand les événements s’enchaînent à une vitesse folle, le monde de Kevin est totalement chamboulé. Son univers bascule en quelques heures, mettant en lumière des souvenirs qu’il avait préféré oublier…

Notre avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Laurie Staret pour sa confiance lors de ce service presse.

Je ne connaissais pas la plume de l’auteure et je peux vous dire que la lecture de ce roman m’a complètement conquise.

J’ai été, de plus, ravie de pouvoir rencontrer l’auteure au Salon du livre de Pusignan pour sa première édition en septembre 2019.

Ce roman c’est une explosion de sensations, un mélange de sentiments jusqu’ à la fin de ma lecture.

Quand j’ai vu le montage du livre : écrit à la troisième personne, des visions de personnages différents à chaque chapitre, j’ai eu peur de ne pas rentrer suffisamment dans ce roman, je ne le cache pas…

Mais au bout de quelques chapitres, l’intrigue, les rebondissements, les tempéraments bien trempés des personnages  m’ont fait complètement oublié mes appréhensions.

L’auteure mène son intrigue petit à petit, elle pose les jalons dès les premiers chapitres et  je vous conseille de vous accrocher car je peux vous dire que vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Les personnages sont très attachants, avec une palme particulière pour Kelly, une femme aux multiples facettes, un passé lourd mais tel un caméléon elle arrive à se sortir de toutes les situations, même les plus fâcheuses.

Mais je vous rassure Kévin n’est pas en reste et va vous prouver que derrière son statut de star du cinéma, il est aussi un homme avec son passé, sa fragilité et ses failles.

L’auteure nous entraîne dans le monde du cinéma, avec des détails bluffants ce qui n’a fait qu’accentuer mon intérêt pour ce livre. Il est appréciable de voir que l’auteure a fait de nombreuses recherches pour faire ressortir des éléments probants de son histoire, et ainsi éviter les incohérences.

Pour moi, c’est un véritable coup de cœur, je regrette franchement de ne pas avoir connu l’auteure avant et de ne pas avoir découvert son roman plutôt.

 

 

 

Publicités

La tolérance – Sylvain Yardin

la tolerance.jpg

Titre : La tolérance

Auteur : Sylvain Yardin

Editeur : Les Editions Ethen

 

Résumé :

En 2014, on me propose de devenir « Président» d’un concours d’écriture sur le thème de « La tolérance » au Lycée Jean Guehenno à Saint Amand Montrond. Après deux jours intenses au sein de ce lycée à corriger des copies en très bonne compagnie, j’ai décidé de sortir un livre comprenant plusieurs textes réalisé par les élèves, des internautes, et moi-même. Avec leurs autorisations, tous les textes ont été retravaillés par mes soins. Que ce soit sur l’homosexualité, la différence physique, la maladie, la couleur de peau ; à travers cet ouvrage, je l’espère ; faire passer un message de tolérance.

Mon avis :

Auteur rencontré au salon du livre de Pusignan en septembre 2019, je le décrirai comme un personnage haut en couleurs, un homme plein d’énergie et qui fait plaisir de découvrir.

J’avais lu le quatrième de couverture au salon et ce livre m’avait tout de suite interpellée. Je trouvais que c’était un très beau projet et j’avais hâte de commencer ma lecture.

Une centaine de pages après, je repose ce livre, les yeux embués. Au moment où le harcèlement scolaire est de plus en plus présent dans les discussions, ce livre est une véritable bouffée d’oxygène.

Bien sûr les thèmes abordés comme l’homosexualité, le handicap physique ou d’autres différences sont très forts. Mais les mots de ces lycéens pour nous expliquer, à travers leurs définitions leurs notions de tolérance sont empreintes de beaucoup d’émotion.

Si seulement ce recueil de nouvelles pouvait interpeller les gens, leur faire comprendre que les différences entre nous ne sont pas forcément source de malaise mais qu’elles peuvent devenir notre force.

Merci à toi Sylvain pour ce très beau projet et je finirai par cette très belle citation de Martin Luther King : « J’ai le rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère ».

Le berceau du talion – Sébastien Jullian

le berceau du talion.jpg

Titre : Le berceau du talion

Auteur : Sébastien Jullian

 

Résumé :

Lorsqu’un mail provenant du ministère de l’Intérieur est envoyé dans les bureaux de la police de Grenoble, le trouble est semé. Il décrit l’endroit où gît le corps d’un célèbre avocat, Eddie Durand, assassiné dans des circonstances effroyables. Au même moment, dans un petit village de Haute-Savoie, un suicide étrange éveille la curiosité des forces de l’ordre…A priori, ces affaires n’ont rien en commun. Mais un détail fait ressurgir un nom, celui de Valentin Monge. Le commissaire Sirus et ses hommes doivent replonger dans une sordide affaire classée de harcèlement, viol et suicide. L’ombre d’une vengeance semble désormais planer sur les enquêteurs. Mais tout va trop vite, et paraît incontrôlable. Il n’y a plus de hasard. Ce n’est pas un jeu. C’est une démonstration.

Notre avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteur Sébastien Jullian pour sa confiance lors de ce service presse.

J’avais commencé la découverte de cet auteur par Dualité que j’avais déjà trouvé assez hallucinant mais avec son second livre « le berceau du talion », l’auteur monte d’un niveau, on passe un cran supérieur.

Je trouve déjà que son style a pris une certaine assurance, que sa plume est plus fluide que dans son premier livre.

Bon je vous rassure, l’auteur a par contre gardé son machiavélisme et son esprit torturé car ce second roman, en ne dérogeant pas à la règle vous présente une enquête rondement mené, digne des plus grands.

L’auteur nous entraine dans une intrigue haletante où les faux semblants, les faux indices, les fausses pistes vont être monnaie courante et je vous souhaite bon courage pour délier le faux du vrai.

Moi qui pensais avoir reconnu, au fil des pages, les indices nécessaires à la résolution de l’enquête, eh bien je me suis fait avoir comme un bleu…

Venez découvrir ce thriller qui va vous tenir en haleine jusqu’à un final très explosif !!!

 

 

Philae : d’îles en ils – Julie Anne de Sée

philae

Titre : Philae : d’îles en ils

Ecrivain : Julie-Anne De Sée

Editeur : Editions Elixyria

 

RESERVE A UN PUBLIC MAJEUR ET AVERTI

 

Résumé :

Fin des années 70

À l’aube de ses vingt ans, Philae quitte tout pour prendre la route avec celui dont elle est follement amoureuse. À travers le monde, il va l’initier à tous les plaisirs, y compris à ceux qui mènent aux portes de l’enfer.

De retour en France, dans les années 90, elle fréquente les milieux sulfureux d’artistes où se côtoient les Domina célèbres (Maîtresse Françoise, Jeanne de Berg), les écrivains des paraphilies, tel Jean Streff, et posera pour la photographe d’avant-garde Élizabeth Prouvost.

Le destin et les expériences rares de cette inconditionnelle du sexe à l’enfance cabossée forgent l’exceptionnel témoignage d’un road-trip hors du commun, dans un monde en plein bouleversement.

Dans ce roman autobiographique, Philae se dévoile sans pudeur, entraînant le lecteur dans tous ses voyages où exotisme et érotisme se mêlent, d’îles en ils.

Mon avis :

Je remercie tout d’abord l’autrice Julie-Anne De Sée et les Editions Elixyria pour leur confiance lors de ce service presse.

Seconde livre que je lis de cet écrivain, je ne me lasse définitivement pas de sa plume.

Rien que le titre est prometteur : d’îles en ils. Cela présage un voyage bien rempli, de province en province, d’hommes en hommes ou de personnages en personnages en tout cas.

L’écrivain, cette fois-ci nous livre à travers ses mots poétiques et érotiques, l’autobiographie de Philaé, une jeune demoiselle en quête d’absolu.

Elle n’a que vingt ans quand elle décide de tout plaquer pour suivre son amoureux et tout le monde le sait, l’amour fait faire parfois des bêtises. Mais pour Philaé, peu importe car ce qui compte c’est de découvrir la vie, la vraie, celle qui est le plus souvent cachée car interdite. Elle veut découvrir ses plaisirs, ceux de la chair, sans aucun tabou.

On vit à ses côtés les différentes rencontres qu’elle va faire tout au long de son existence, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, on s’aperçoit qu’elles sont nécessaires au bien-être de Philaé, à son évolution.

Au fil des pages, cette jeune demoiselle du début devient une femme plus affirmée, avec des envies et désirs grandissants. Elle frôle parfois avec ses limites, au risque de se perdre mais on a l’impression que c’est volontaire. En effet, plus on lui propose de choses et plus elle veut en découvrir d’autres. Elle est insatiable de l’amour, du sexe, de la vie en somme…

Je tenais vraiment à remercier Julie-Anne pour ses descriptions toujours aussi réalistes tant dans les personnages que dans les paysages. Elle arrive à nous détailler aussi les différentes civilisations que l’on rencontre au fil de notre lecture et j’ai trouvé que c’était vraiment un plus.

J’ai lu ce roman en quelques jours, complètement assoiffée par l’envie de Philaé de vivre à cent à l’heure et pleinement sa vie sexuelle même si à certains moments, j’ai eu peur pour elle.

A très vite pour un nouveau roman, je suis sûre que tu as encore plein de belles histoires érotiques à nous raconter.

 

 

Eléa T3 – l’ombre du dragon – Léa Northmann

l'ombre du dragon

Titre : L’ombre du dragon

Auteure : Léa Northmann

 

Résumé :

Eléa et Calh réapprennent à s’aimer. Mais le Prince Héritier est terrorisé à l’idée de perdre à nouveau son Maistre Ecuyer. Parviendront-ils à se retrouver dans l’Amour Infini de la Maïa ? Et pourquoi l’Empereur s’intéresse-t-il à eux ? Venez découvrir aux côtés d’Eléa les deux derniers Duchés du Royaume d’Argalh, et percer le mystère de l’Empire du Dragon d’Or.

Quel secret se cache derrière l’Empire du Dragon d’Or ? Laissez-vous porter par le troisième tome de cette romance sensuelle, fantastique et passionnée !

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Léa Northmann pour sa confiance lors de ce service presse.

Non, non, non et non…. Je ne veux pas que ça soit fini… je veux rester avec Eléa et Calh…je vais faire la grève de la lecture.

Eh bien voilà j’ai fini la trilogie de Léa Northmann et je ne peux que la féliciter pour cette très belle réussite. Elle a réussi à capter mon attention tout au long de ces trois tomes.

Elle a su mélanger avec brio différents genres que je ne pensais pas forcément aller ensemble. Mais elle, l’auteure, elle a voulu changé les codes et tout concilier. C’est chose faite et en plus c’est fait à merveille.

Sa plume nous transporte dans un voyage épique, dans des contrées lointaines où mysticisme et érotisme se mêlent. Des histoires hors du commun avec des personnages au caractère bien trempé.

Une Eléa, qui restera bien sûr mon personnage préféré… même si au fil des tomes, on prie pour elle, je savais que la jeune maistre ecuyer ferait tout pour relever les défis. Elle prend de l’assurance au fil de nos lectures et nous ne pouvons qu’apprécier la place prépondérante que lui a donnée l’auteure dans ce livre.

Il est très rare que la femme prenne des rôles de ce type et je pense que c’est ce point qui m’a fait apprécier cette trilogie.

Il est difficile de vous parler d’un troisième tome sans trop spolier alors pour vous donner envie de lire cette trilogie, je n’aurais qu’une phrase : si vous aimez les belles histoires entrecoupées de nombreux rebondissements, vous ne pourrez pas passer à côté de cette trilogie, vous ne le regretterez pas.

Âmes en otage – Mariana Auteure

ames en otage.jpg

Titre : Ames en otage

Auteure : Mariana Auteure

 

Résumé :

Quel est le point commun entre une jeune Française en perdition, un intello américain et une prise d’otages ? A priori, rien ! Si ce n’est qu’ils vont se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. Du pire peut naître le meilleur et ils vont révéler la face cachée d’un lycée. Au cœur de la tourmente, Samantha, petit génie dilettante, rencontre Jayden, passionné de science et travailleur acharné. Ils vont s’unir pour lever le voile des secrets, des brimades et de la torture mentale au quotidien. Voyagez entre San Francisco et Paris, laissez-vous emporter par ce tourbillon de sentiments.

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Mariana pour sa confiance lors de ce service presse.

Quand elle m’a fait lire la quatrième de couverture, je me suis dit que ce roman allait me faire sortir de ma zone de confort guimauve mais j’avais envie de connaître l’histoire de Samantha et Jayden.

La couverture m’a tout de suite interloquée : une personne que l’on ne voit pas, un peu penchée rendait le début de ma lecture très énigmatique. Cette personne avait-elle des choses à cacher ou au contraire se cachait-elle des gens qui étaient autour d’elle ?

C’est au fil de ma lecture que j’eus les réponses à ma question et quelles réponses. En effet, Mariana Auteure avec une plume posée, parle d’un sujet très en vogue malheureusement : le harcèlement scolaire.

On découvre le parcours plutôt atypique d’un groupe de quatre élèves qui, suite à une prise d’otages, vont se rendre compte que le harcèlement scolaire sévit dans leurs écoles.

J’avais peur que Mariana Auteure tombe dans un roman très noir, le sujet étant très sensible et tellement prisé en ce moment. Mais au contraire, même si elle détaille les brimades, les douleurs psychologiques et les âmes torturées, elles donnent aussi une belle note d’espoir.

En effet, nos personnages très atypiques, vous le verrez à la lecture de ce roman, vont tout faire pour que ce genre de comportement ne se reproduise pas, ils vont taper du poids sur la table pour que même les hautes instances scolaires se réveillent et prennent conscience du fléau qu’est le harcèlement scolaire.

On ne peut plus fermer les yeux devant de tels agissements, il faut que l’on réagisse !!! L’union fait la force.

Heureusement aussi, si vous connaissez bien Mariana, vous savez qu’elle ne peut pas nous laisser sans une note romantique : alors oui, derrière ce roman sombre pointe une belle romance entre deux êtres écorchés de la vie mais qu’un même sujet va réunir.

Merci à Mariana Auteure de nous proposer un roman certes très sombre mais qui redonnera confiance en l’âme humaine. Et j’espère que ce livre permettra à beaucoup d’élèves, victimes de harcèlement, de se confier à leurs entourages.

 

Pâquerettes et châtiments – Callie J Deroy

paquerettes et chatiments.jpg

Titre : Pâquerettes et châtiments

Auteure : Callie J Deroy

Editeur : Editions Elixyria

 

Résumé :

Moi, c’est Zoé.

Si le jour je suis une gentille petite fleuriste, la nuit, les choses sont quelque peu… différentes.

Je me suis donné pour mission de venger les femmes bafouées, en appuyant là où ça fait mal, que ce soit à l’aide de ma batte ou de mes idées tordues !

Mon but ultime ? Faire regretter, tôt ou tard, à mon ex de m’avoir brisé le cœur, et il faut que ce soit grandiose ! Tiens, pourquoi ne pas engager un escort boy sexy pour séduire la nouvelle copine de ce salaud ? Histoire d’aider le karma à faire son job… Mais à jouer ainsi avec le feu de la vengeance, le piège de l’amour ne va-t-il pas se refermer sur moi ?

Un ex infidèle, menteur ou manipulateur à punir ? Je suis celle qu’il vous faut !

Mon avis :

Je tenais tout d’abord à remercier l’auteure Callie J Deroy et les Editions Elixyria pour leur confiance lors de ce service presse.

En voyant la sublime couverture de ce roman et en lisant la quatrième de couverture, je me suis dit : « Là, ma blondinette de Callie va envoyer du lourd » !

Eh bien, je ne me suis aucunement trompée car je referme ce livre avec autant de rire que de larmes.

Callie nous entraîne dans des histoires complètement rocambolesques mais qui raisonneront aux oreilles de beaucoup de personnes malheureusement.

Elle nous présente Zoé, une jeune fleuriste mais pas que…. Meurtrie par son ex…mais pas que et complètement revancharde.

Tout au long de notre lecture, on la découvre dans une autre de ses missions, et quelle mission : se venger et faire regretter aux hommes leurs infidélités…et dieu sait qu’ils sont nombreux donc elle a pas mal de boulot.

La plume de l’auteure a pris beaucoup d’assurance, on la sent plus mature. Je me doute que ce livre a été un véritable exutoire pour elle, il était nécessaire à sa survie et son écriture, même si ça n’a pas dû être simple est une très belle réussite.

Si vous connaissez bien l’auteure, bien sûr que vous la reconnaitrez à travers ses lignes, bien sûr qu’elle y met du vécu mais quel auteur ne le fait pas… Il est vrai que cette histoire sonne à nos oreilles pour les gens qui sont chères à son cœur mais je suis si fière d’elle.

J’avais autant hâte de le lire que j’en avais peur car Callie vous livre ses tripes dans ce roman, elle se met à nu devant son lectorat et j’espère que vous saurez apprécier à sa juste valeur le fabuleux cadeau qu’elle nous fait.

Merci à toi, ma douce Callie d’avoir créé cette ZOE, elle permettra à beaucoup de femmes, et même d’hommes à se reconstruire après une trahison.

Fais nous encore rêver avec tes écrits et surtout sois heureuse, c’est le plus beau pied de nez que tu peux faire à ton passé…

Je t’embrasse, on se voit très vite à Mons…